Ile de Beauté ou… prison flottante

Pour des centaines de bambins, c’est une aventure merveilleuse qui a commencé pour certains d’entre eux le jeudi dans la nuit.

En effet ils sont arrivé de partout, de Lille, Nantes, Bordeaux, Toulouse et bien sûr de Paris, avec les voitures chargées comme d’habitude de cadeaux pour toute la famille, pour certains d’entre eux, c’étais aussi la première fois qu’ils s’épprétaient à prendre un bateau.

Ils sont donc arrivé au port de Marseille les yeux pleins de rêve qui va vite se transformer en cauchemard.

En effet, le calvaire des passagers du bateau « Ile de beauté » commence dès 9h du matin ce vendredi 3 juillet pour ne se terminer que le dimanche 5 juillet à 4h du matin au port d’Alger, une traversée qui aura duré 48h alors que d’habibitude elle se fait en 18h.

Ces pauvres familles qui ont économisé pendant des années pour pouvoir se payer le billet à prix d’or (allant 1500 à 3500 euros pour certaines) sont restées sur les quais de Marseille dans la poussières sous une chaleure étouffantes, pendant toute la journée de vendredi 3 juillet, le bateau qui devait partir de Marseille à 14h30, n’est arrivé au port que ce même vendredi à 23h45 et les voyageurs n’ont commencé à embarquer que vers une 1h du matin le samedi 4 juillet, nous avons frolé l’émeute, un jeune enfant est tombé est s’est cassé 3 dents sans la SNCM ne soit manifesté pour le prendre en charge.

Les voyageurs ont été livré à eux même toute la journée avec une température approchant les 40 °C, ils étaient parqué dans ces grands hangars comme du bétail, on se serait cru revenir quelques siècles en arrière avec la traîte des noirs.

La SNCM dans sa grnde bonté a distribué un sandwich et une demi bouteille d’eau par billet.

Les personnes ont crû que le calvaire allait enfin se terminer une fois embarqués, malheureusement il n’a fait que s’empirer, à 2h du matin, le personnel de la SNCM a failli à sa mission d’accueil des passagers qui ont payé à prix d’or la traversée, dans les cabines, en guise de serviettes, nous avons trouvé de simples torchons.

Le restaurant était bien entendu fermé, on ne fait pas travailler les gens à cette heure là, il ne restait plus que le Self qui étaient assailli pour les voyageurs affamés, surtout les enfants, nous avons ces pauvres gamins assis par terre pour manger probablement des restes des cuisines et payés avec une ristourne de 20 %, après une courte nuit de sommeil pour les nantis qui avaient une cabine investies par d’autres créatures (les cafards) le calvaire allait continuer toute la journée, l’équipage à bord visiblement dépassés par les évenèments, n’arrivaient plus du tout à suivre, c’étaient des chaines interminables au point d’information, au bar et toujours sous une chaleur étouffante et pour pourtant en pleine mer, mais la SNCM avait décidé « volontairement » ou non la climatisation.

Pendant toute la traversée, les voyageurs ont essayé tout de même de s’organiser, bien avant l’embarquement, une pétition a commencé à circuler entre les voitures reccueillier un maixum de signatures,  elle a continué le lendemain dans le bar qui est devenu le QG des « insurgés », nous avons reccueillis des témoignages terribles, une dame agée avec des insuffisances rénales n’a pu voir le médecin, ce dernier a refusé de la voir, sans le calme de certaines personnes  nous avons frolé par moment l’émeute à bord.

Il est inadmissible qu’une compagnie traite sa clientèle de la sorte, c’est une honte, nous ne sommes du bétail, nous avons décidé de créer un collectif et nous allons pas rester les bras croisés.

A travers ce site, nous demandons à toutes les personnes qui ont fait la traversée, de bien vouloir laisser leur coordonnées et de nous faire parvenir des photos ou des vidéos qui ont été tournés à bord.

Il faut que nous restions tous solidaires, la SNCM doit au minimum le remboursement intégral mais surtout des excuses publiques pour l’attidude de l’équipage et la compagnie en général, j’insiste sur ce dernier point, la plupart des gens m’ont bien fait comprndre que ce n’est pas tant l’argent qui les interessent mais plutôt de dignité, simplement comme des êtres humains.

Comme vous pouvez le constater, je ne suis pas journaliste, j’ai écrit ces quelques mots avec mes tripes, car je faisait aussi parti du voyage, donc veuillez m’excuser pour le style ou les fautes d’orthographes qui peuvent se glisser ici ou là.

Une denière chose encore, si la SNCM refuse d’écouter nos doléances, nous allons une pétions sur l’ensemble des algériens vivant en France de refuser de prendre les navires de cette compagnie jusqu’à recevoir des excuses publiqes et surtout faire en sorte qu’elle arrête d’affrêter ses bateaus poubelles pour l’Algérie.

Nous demandons également au gouvernement algériens de venir en aide à ses ressortissants vivants à l’étranger, en achetants par exemples d’autres bateau pour le transport des immigrés qui rentrent au pays, ils ont le droit d’être considérés dignement.

23 Réponses à “Ile de Beauté ou… prison flottante”

  • riki

    Bonjour, merci de décrire ce genre de problème.
    Mon ami travaille à bord de ce bateau et comme vous le dites, une vrai poubelle ! Sachez que les employés, n’ont qu’à se taire, sinon, pas de boulot ! Mon ami, travaille pour la sncm, depuis 2001 avec des contrats de travail en CDD !!! Aucune sécurité de l’emploi et de plus, payé au smig horaire ! Pourtant ce personnel, est expérimenté et se doit d’avoir des brevets de navigation.
    Il ne faut pas en vouloir au personnel, mais à la SNCM, qui EXPLOITE aussi bien le personnel que les voyageurs !!!
    CRIEZ LE HAUT ET FORT !

  • Amar

    Merci pour ce commentaires,

    Je n’en veux pas au personnel du bateau, mais ce sont tout de même des hommes et des femmes, donc à ce titre ils peuvent aussi refuser de travailler dans de mauvaises conditions, surtout quand il s’agit de transporter des voyageurs donc des humains aussi.

  • MOHAMED

    Bonsoir et merci pour ton temoignage,
    je suis tout a fait d’accord avec vous, d’abord nous avons été acceuilli par deux etudiants qui s’efforçaient de nous expliquer le retard, le bateau en panne qui se faisait reparer à Béjaïa. Mais selon eux il serait là pour 22h, et à 22h bien-sûr pas de bâteau, pas de responsables, personne pour repondre au téléphone quand on appelle la SNCM, ou étaient-ils ? ils ont manqué de responsabilité .
    Il a fallu que l’on râle pour nous balancer des sandwichs de merde et une bouteille d’eau, une promesse de -20% sur le billet . Ensuite ils ont affiché que le bateau arriverait à 23h55… pour dire que le bateau arriverait le jour même quoi !On est monté vers 2h du matin, le bateau a demarré à 5h.
    ILS NOUS ONT PRIS POUR DE LA MERDE,
    je suis scandalisé par ce voyage competement gaché.
    Des incapables et incompetents, je demande le remboursement des billets, cela m a couté 2000 EURO pour dormir dans une cage à poule, UN BATEAU DE MERDE, indigne de la france. Pour une fois l’Algérie n’y est pour rien !
    Merci

  • akli

    BONJOUR
    Oui, tout ce qui a été dit ici à propos de cette traversée est vrai reste comment faire pour nous indemniser … s’il y a bien sur indemnisation. je veux bien savoir s’il y a des textes de loi Françaises ou autres qui stipulent cela, car moi honnétement suis prêt à aller en justice contre la SNCM. J’ai ecris à la sncm en rentrant du pays et bien entendu y a aucune réponse normale je pense, il savent bien le faire si cela concerne les américains les anglais ou autres australiens car eux … y aura certainement l’intervention de leur gouvernement pas comme le NOTRE, rappeler vous ce qui s’est passer à Alger . . . c’est pas l’accueil à BRAS OUVERT en ce jour de fête nationale, alors comment vouleza vous que la sncm réagisse positivement si y a pas de plainte … alors peut on le faire ??? comme l’a dit un «  »homme »" mort : A HAW SAN YIBASSE
    DES REPONSES PEUT ETRE ?

  • SOFIA

    bonsoir, je sus heureuse d’être tombée sur cet artice car j’étais une des passagères avec mon mari, ce fameux 3 juillet. BREF, je suis entièrement d’accord pour une pétition ou une autre action. J’ai d’ailleurs signé la pétition dans le bateau où les vigiles « surveillaient ».Cest une honte et nous devons faire en sorte que cela ne se reproduise pas. Je reviens d’Alger, j’ai pris le bateau le jeudi 13 aout le tarik inbn ziyad, ce fut parfait, avec juste une heure trente de retard mais le bateau étais là et nous avons embarqués sans attendre. Le personel était présent et disponible à bord. Je pense que le gouvernement doit réellement investir dans les navires car Algérie Ferries est largement plus compétents que la sncm. Je finirais par une parole d’n passager lors d’une discssion dans le bateau  » Ile de beauté Ile du Diable »CORDIALEMENT,

  • SOFIA

    pourquoi mon émail apparait ? merci de rectifier il bien indiqué que cela ne doit pas apparaitre. Merci

  • Amar

    BonJOur Sofia,

    L’email n’apparait pas sur le site si vous allez regarder les commentaires sur l’article, je ne lev vois nulle part

  • Amar

    Bonjour à tous,

    Lors de la traversée, j’avais promis que je ferai un article sur cette désastreuse traversée et c’est chose faite, on avait commencé avec Kamal un autre passager une pétition sur les quais, cette dernière a été récupéré par Saïd sur le bateau afin de la continuer, j’attends de ces nouvelles.

    Il semblait connaitre un certains nombre de personnes dans le milieu de la justice, si dans une semaine je n’ai pas de ces nouvelles, j’envoie un courrier en recommandé à la SNCM et je commence déjà à me renseigner comment monter un collectif pour déposer une plainte commune.

    Mais je dois dire que pour l’instant je n’ai pas reçu beaucoup de commentaire sur le site suite à l’article comme vous pouvez le voir a été posté dans la semaine même.

  • Bonjour, je vous invite à passer votre appel sur facebook en ouvrant un groupe et en reproduisant votre article. vous aurez plus de chance de toucher du monde.
    bonne continuation.

  • bonsoir à tous,
    je pensais qu’il n’y avait que sur le trajet du 1èr juillet qu’il y avait la pagaille avec l’île de beauté,,
    je résume la situation, on devait prendre le bateau le mercredi 1er juillet à 11heures du matin,,, donc on se prépare le mardi pour mettre les bagages etc,,,,,, dans l’après-midi on reçoit un sms que le bateau n’arrivait plus à 11 heures mais à 19 tres,, bon on est un peu contrarié mais ce n’est pas grave,,,, on quitte Paris mercredi matin à 5 heures,, ,,, Arrivée à Marseille à 19heures, quelle fut notre surprise, toutes les voitures étaient déjà rentrés à l’intérieur ,, mais pas de bateau !!il y avait des gens qui étaient là depuis mardi matin , ils n’avaient pas été prévenus car ils n’avaient pas pris les billets sur internet!!,, en fait tout ceux qui avaient pris le billet sur internet étaient prévenus par téléphone,,,et là ça a commencé les gens qui s’énervaient de plus en plus,,, le personnel de sncm n’arrivait plus à gérer la situation,, la police qui est arrivée!,,,,
    finalement le bateau est arrivé le jeudi 2 juillet à 1 heure du matin!,, mais au moment ou le bateau doit descendre le grand portique pour que les voitures puissent rentrer ,,, des dizaines de gens se sont mis en dessous!!!,,,,, donc la police,le personnel,,, nous on voulait aller aux toilettes!!! car la vessie risquait d’exploser à tout moment! !!
    et ils ont négociés que soit- disant on nous rembourserait 25% DU BILLET et on a reçut une attestation à l’accueil,,,,, en fait je me demande si il y avait quelqu’un du 1er juillet car je sais que bcp ont filmés la scène, cette semaine, j’envoie ma demande en recommandé et on verra bien,,je ne sais pas ce que ça donner , mais j’essaye comme même

  • robin des bois

    A vous passager et client de la sncm je tien seulement a vous repeler que le personnel n’est pas responsable de la vetustée et des retard des navire a ce titre les passagers n’ont pas a nous injurier et a traiter le personnel comme de la merde celui ci fait ce qu’il peu avec ce qu’on veut bien lui donner(on ne peu pas faire des miracle avec des pieces de recuperation) je suis d’accord sur un point la compagnie doit prendre ses responsabilitées en revance si vous respecter le personnel celui ci vous le rendra

  • Amar

    Bonjour,

    Effectivement vous injurier ce n’est pas bien du tout, maintenant mettez-vous à la place de personnes qui sont là depuis 15 h à attendre au soleil et qui sont mal reçus par ce personnel que vous défendez et vous comprendrez que l’on puisse perdre le contrôle de soit.

    D’autre part, ne me dites pas que vous n’êtes pas responsables, à partir du moment où vous travaillez sur ces navires, vous prenez la responsabilité d’embarquer des passagers sur des navires vétustes comme vous le dites, c’est que vous êtes responsables pour ne pas dire complices de votre direction, ou alors dénoncez publiquement les agissements de votre direction et à ce jour je n’ai pas entendu une seule fois le personnel de la sncm se plaindre de ses conditions de travail.

    Essayez un seul instant de vous mettre à la place des passagers.

    Bonne journée.

  • katiouche

    Bonjour, je n’ai pas critiquée le personnel qui travaillait ce jour-la dans le bateau, car eux aussi ont négocié pour avoir une prime de 200 euros,du moins c’est ce qu’on nous a dit , eux-mêmes étaient exténués, mais pourquoi nous laissé dans l’ignorance, pourquoi lorsqu’ on est arrivé au port, il y a une telle pagaille!!
    maintenant ça me fait rire lorsqu’on dit que le bateau ‘Ile de beauté » est vieux mais propre, des bateaux propres,j’en ai vu d’autres, comme le Casanova, le Tarik, le El dzair 2 etc,,,
    Une petite question à Robin des bois,, lorsque vous nous voyez avec la langue dehors,,en train de nous desydhrater la moindre des choses pour la compagnie serait de nous offrir de la boisson rafraichissante, (l’eau n’est pas cher)
    ps: pour la petite histoire, je ne fais pas partie des gens qui insultent ou se disputent, mais là , c’est vraiment la première qu’on était à bout et complètement écoeuré car on a vu la situation se dégrader au fur et à mesure que la nuit tombait sur le port.
    je reprends la phrase d’Amar:
    Essayez un seul instant de vous mettre à la place des passagers.

  • katiouche

    Bonjour,
    Suite à ma mésaventure sur le bateau île de beauté,j’ai envoyé une lettre de réclamation avec une attestation obtenue à la réception dans ce bateau, et nous avons reçus un avoir à déduire sur notre prochain voyage sur un des bateaux de la SNCM,
    je voulais le signaler,car pour une fois qu’un geste dans ce sens est fait, il faut aussi le dire,,,mais par dessus tout, j’espère qu’à notre prochaine traversée, le voyage s’effectuera sans problème

  • bibou

    moi aussi je faisais partie de cette fameuse traversée

  • youyou

    bonjour
    j’ai lu vos messages, je comprends parfaitement votre colère ,moi personnellement j’ai juré de ne plus prendre les bateaux de la sncm et depuis 2005 je prend que les bateaux algeriens,et c’est simple il suffit que chaque algerien boycotte les bateaux de la sncm,et vous verrez qui est le perdant.

  • SNCM

    Madame « KATIOUCHE  » pour votre gouverne un vésie sa n’explise pas peut t’ètre vous parlé d’un RIN je suis en 5 éme oo passage !!

  • Nora

    Honnêtement, j’ai pris ce bateau de Marseille à Alger il y’a maintenant 4 ans, il n’étais pas aussi POURRIS que vous le décrivez. Même si ma mère voulez prendre une cabine sur place que nous n’avions jamais eu. Dormir dans la grande salle ressemblante à une salle de cinèma mais sans grand écan… & je le prend aussi le 11 aout, BONNE CHANCE NORA ! Lol

    Cependant, je me suis tout de même amusé.

    Ps: Il n’y avais aucun retard, à chacun sa chance :s

  • bendjael

    je suis d’acord ce que vous dites ‘moi j’ai assister 1 meurtre et j’ai les photos

  • katiouche

    Pour ta gourverne,, c’est une façon de s’exprimer!! on voit que tu es un garçon, car c’est plusfacile pour un garçon d’aller pisser derrière un arbre ou contre un mur que pour une femme!,,
    donc tu ne dois pas connaitre grand chose à ce sujet,,
    pour quelqu’un qui est en 5ème , tu écris tres bien!!,,, c’est qui le RIN ? un copain de ta classe?

    Pour en revenir à la SNCM,, j’ai du reprendre l île de beauté,, mais pour une fois le retard etait acceptable (2 hres de retard) ,, c »est à Bejaia qu’on a galéré!!,, les douaniers ont fait un excès de zèle!!,, on devait vider tout ce qu’on avait dans la voiture!!,,,,parfois je me demande si je ne dois pas changer de pays pour partir en vacances,, car je crois que c’est une forme de machosisme que d’y retourner chaque année, dans ces conditions ,une chose est sure c’est qu’à chaque fois on vit une nouvelle aventure lorsqu’on part au bled,
    je touche du bois pour le retour se passe au mieux

  • katiouche

    je voulais dire masochisme , lol!!

  • yacine

    salam alicoum a tout le monde g bien lu vos commentére é cela ma fé peur donc jsui parti p bled le 27 juillet 2010 é jrentre dans le bato il nyavé pa de retard mé par contre la cabine été tré sale lé toilette ossi é nen parlon pa d douche mé bon mé le pire c ke lon devé le prendre en revenen apré étre parti o bled je par a alger gt crevé car jabité pa ds ce secteur . jaten de nombreuse eure é la sncm me di quil ya 10 HEURE DE RETARDS la catastrophe je mété levé a 4h du matin pour embarké a 10h é ba nn le cascroute 20 dinars . dé voleurs pour de vré ct gratui comme sa je péyé él argen leur revené eureusemen nou nou some mi a parlé entr nou é kelkun a di ke lui navé pa péyé du tout car il avé u un tiké é jalé oublié le méilleur c ke d gen on payé lé toilette comme mon pere !!! 10 dinars c rien largen mé c le principe .. g juré de ne plu prendre ce bato ile de boté « ile de mocheté come lé gen le disé « 

  • Arreter

    Nan mais je crois rever… J’ai travailler sur un navire de la SNCM reliant Marseille à Alger et Tunis. Lors des voyage a Tunis il n’y a jamais eu de soucis. Les gens ete correcte entre eux. Le bateaux ete toujours propre.

    Mais lorsque c’etait direction alger… En mois de deux heures le bateaux ete dans un etat pitoyable. Vous etes comme ceux qui se plaigent que leur boite au lettre son fracassé alors que c’est eux qui les casse. C’est pareil pour la proprete a bord des navire.

    Pour les prix, faut pas dire que les gens se saigne… Sur deux mois non-stop de navigation le navire est TOUJOURS PLEIN et on remarque que beaucoup de passager voyage plus d’une fois par mois alors le coup de dire que les gens se saignent…

    Par contre je suis d’accord avec vous pour une chose… Ou plutot ce qui ne m’etonne pas c’est que le bar soit le QG des « insurgé ». Faut voire comme ça picole sec!!! Et c’est pas de l’eau!!!!

    Sans parler des insulte RACISTES proferer contre l’equipage!!!

    Pour le parcage vous repasserez. Arriver a alger vous passez dans des hangars sans faire les malins. Avec les flic et leur mitraillette…

    Conclusion:

    C’est toujours les meme qui se plaignent.

Trackbacks

  •