“La terre est notre maison commune…”

Akbou Célébration des Journées mondiales de l’arbre, de l’eau et de la météoEcologie

L’Association «Etoile culturelle» d’Akbou et dans le cadre de la mise en place de l’univers culturel de la jeunesse à Akbou, en partenariat avec la commission européenne, organise une activité spécial environnement à l’occasion de la célébration des Journées mondiales de l’arbre, de l’eau et de la météo coïncidant respectivement avec les 21, 22 et 23 mars de chaque année.

Des élèves de l’école Tizit-Abderrahmane d’Ifren exposent un travail fait dans le cadre d’un projet scolaire et des jeunes filles présentent des objets fabriqués avec différents emballages. Mlle Necera, chargée de l’écologie au niveau de l’AEC nous explique : “Le but dans l’exposition de ces objets est de faire comprendre aux visiteurs, notamment les femmes, qu’ils doivent réfléchir dorénavant à d’éventuelles utilisations de ce qu’ils jettent dans la nature comme déchets non-dégradables”. Le choix porté sur le slogan “deux mains vertes pour demain”, de l’avis de M. Benaoudia, secrétaire général de l’association, reflète le mieux l’engagement continuel de l’association en faveur de la question environnementale. En effet, au niveau de l’école de jeune citoyen, une ingénieur dispense un cours hebdomadaire sur l’environnement depuis 2003, mais la pertinence de ce travail est à rechercher au niveau de la “Classe verte” où un travail de fourmi se fait depuis une dizaine d’années. Cette classe est une véritable pépinière où les enfants développent, à la faveur des moyens humains et matériels mis à leur disposition, une conscience écologique rassurante ! Azougue Ghilès, collégien et élève de cette classe depuis un an et demi, en véritable théoricien et leader écologique, nous dira à propos de la pollution : “L’homme de l’âge de la pierre est le bébé de l’humanité, la civilisation en a fait un enfant. Lors de la révolution industrielle, cet enfant, devenu adolescent, a satisfait ses désirs aux dépens de l’environnement, il a détruit l’équilibre naturel, la terre. Aujourd’hui, la maison terre prend feu de toutes parts ; en hommes adultes, nous devons réagir pour la protéger !”, et de préciser : “la Terre est notre maison commune, elle est unique, une et indivisible”. Pour sa part, Celia, élève en cinquième année primaire, a rejoint la «Classe verte» après avoir visité les stands de l’exposition. Explicative, elle nous dira : “Je n’aime pas toutes ces saletés qui traînent partout et je veux intégrer la classe verte pour aider les autres à faire le ménage !”.

B. Sadi (ddk)

Les bienfaits de l’islam… surtout pour les vieilles

J’entends par-ci  par-là, que tout le mal que l’on dit sur la religion musulmane n’est pas fondé, et que tout ceci n’est que de la propagande des infidèles et du monde occidental en général, je veux bien y croire, mais encore faut-il m’apporter des faits réels.

Par contre dans l’autre sens, nous avons des exemples qu’un livre entier ne pourrait contenir, le dernier en date, le voici.

Une femme de 75 ans condamnée par un tribunal saoudien au fouet et à la prison pour avoir eu deux hommes non membres de sa famille dans sa maison. En effet ces deux jeunes hommes se trouvaient dans la demeure de cette pauvre vieille dame après lui avoir livré du pain car malheureusement elle ne peut plus le faire seule et n’a pas de famille proche.

Selon le quotidien saoudien Al-Watan, les problèmes de cette femme, Khamisa Mohammed Sawadi ont débuté l’année dernière suite à l’intrusion d’un agent de la police religieuse (on se demande d’ailleurs pourquoi cette intrusion ?) dans sa maison  et l’a trouvée avec deux hommes, Fahd et Hadian.
Ces deux derniers ont bien essayé d’expliquer qu’ils avaient le droit d’être là ; Fahd précise qu’il a été allaité par  Khamisa Mohammed Sawadi lorsqu’il était bébé et que de fait il était considéré comme son fils en vertu des textes coraniques, l’autre homme n’étant qu’un ami de Fahd.
Ce quotidien a obtenu le verdict du tribunal, ce verdict est fondé en partie sur le témoignage de la police religieuse et le juge  dit qu’il a été prouvé que Nahd n’était pas un fils pour Khamisa Mohammed Sawadi par l’allaitement.
Voici donc le verdict du tribunal : Fahd a été condamné à quatre mois de prison et 40 coups de fouet. Hadian a été condamné à six mois de prison et 60 coups de fouet.

Je m’adresse à tous mes amis qui se considèrent comme des musulmans « modérés » (je ne sais même pas si cela existe) qu’ils m’expliquent où sont les bienfaits de la religion musulmane, qu’ils descendent dans la rue pour défendre cette femme de la même façon qu’ils sont prêt à bruler les drapeaux américains ou israélien à la moindre occasion, comme pour les caricatures danoises sur Mahomet.
Comment peut-on accepter de telles condamnations par un tribunal, comment ce pays (ndrl : l’Arabie-Saoudite) peut-il encore être accepté par la communauté internationale, et faire partie de l’ONU comme si de rien n’était, et d’ailleurs il n y a pas que ce pays qui soit concerné, tous les pays musulmans sont à condamner avec la même vigueur.

72 minutes en kabyle contre… 480 mn pour le coran

La Chaîne IV émettra six heures par jour, de 17h à 23h

Décidemment le pouvoir algérien  fera toujours le contraire de ceux que veulent les kabyles, ils attendent une chaine de télévision depuis des lustres et voilà que « nos » dirigeants en quelques semaines ont sorti une chaine préfabriquée dans laquelle on mélange un peu de tout : (kabyle, chaouie, targui, chenouie, et mozabite) et émettra six heures par jour, on ne va pas faire de procès aux programmes, on ne les a pas encore vu, mais parions qu’ils seront d’aussi bonne qualité que ceux de l’ENTV que des millions d’algé…riens désertent, ils préfèrent de loin les programmes de Canal+ même censurés comme l’a reconnu le directeur de cette dernière chaine et toutes les autres qu’ils reçoivent par paraboles. (Lire la suite…)

Droits le l’Homme en Kabylie

Nous avons reçu ce matin même ces informations de l’Etoile Culturelle d’Akbou que nous mettons à votre disposition, cela concerne le programme de formation pour les droits de l’homme en Kabylie organisé par la LADDH en partenariat avec des ONG européennes. (Lire la suite…)